mardi, août 4

Idées, recettes traditionnelles pour le menu du 15 août, l'Assomption

L'Assomption, a ses coutumes culinaires, ses plats traditions, régions par régions. C'est l'occasion de déguster des plats de terroir. Petit tour d'horizon, de recettes d'autrefois, dans les milieux paysans, dans la noblesse d'antan, des idées pour votre repas du 15 août.



menus de l'assomption, idées, coutumes, traditions et recettes
Idées de repas, recettes pour le 15 août, menu de l'Assomption



Menu du 15 août sous le signe des viandes rôties


A l'instar de Saint Laurent, l'Assomption de la Sainte Vierge est la sainte patronne protectrice des rôtisseurs. Au de là des essais de symboliques, comme la fumée des cuisines qui monte au ciel et son rapprochement avec la montée au ciel de la Vierge, on comprend ainsi cette tradition de servir des viandes rôties ce jour là.


Terroirs et régions, des plats et menus traditionnels pour l'Assomption


Pour la fête de la Vierge le 15 août, la viande de boucherie, la volaille sont de la fête:
  • En Savoie, dans les alpages, la viande venant remplacer les soupes au féculents et au lard.
  • Dans le Berry, une coutume ancienne veut que l'on mange du poulet, du coquelet,  ce jour ci.

Août, un mois riche en produits de saison


 Le mois d'août est autant prolifique pour les légumes, les céréales, les bonnes viandes et poissons. C'est ainsi que ce repas de fête bénéficie d'un choix inouï de délicieux mets, de saison



 En août, la nature comble les hommes de ses richesses, froment, seigle, orge, maïs, sarrasin, millet, avoine et autres graines remplissent les granges. Des graines au moulin, voici de délicieux pains de toutes natures, dont l'arôme vient agréablement chatouiller les narines des passants. La fine fleur de farine va faire son oeuvre, elle est la reine de la pâtisserie, des entremets. Elle est dans les croûtes, les vols au vent, sert à lier, à frire... 
un ingrédient indispensable dans la cuisine, encore de nos jours. 

En ce mois, la pintade, la poularde, le coq, l'oie, le poulet commencent à prendre du gras. Côté gibier, certains écrits de l'époque comparent à un infanticide ceux qui s'aventurent à manger du levreau, du lapereau, du perdreau. Même le cochon de lait, prisé en ces temps parait être un sacrilège, devant tant de cochonnaille perdue. Le turbot, la carpe, le saumon, les maquereaux viennent compléter les menus d'apparat. 

Pour accompagner ces plats, les artichauts, les petits pois, les fèves, les haricots verts et blancs et autres légumes viennent garnir de beaux plats de viande ou de poisson, savamment cuisinés. 

Que dire encore des fruits ! un tel florilège accommode divinement les desserts, au naturel ou en pâtisserie. S'il persiste encore quelques fruits rouges, la saison est belle pour les abricots, les pêches tendrement dorés au soleil, la poire, la prune, la figue sont au rendez-vous d'août. L'abondance des jardins, conduit à vouloir conserver ces précieux trésors de nourritures.Août est donc le mois des  confitures, des conserves, des fruits à l'eau de vie, des pâtes de fruits, des fruits confits, des vins de fruits et autres liqueurs.
 

 

Idées de menu pour l'Assomption, le 15 août - produits de saison

Les menus de la noblesse d'antan comportaient une entrée, un poisson et une viande, un fromage et un dessert, au minimum. Dans les plats qui suivent, découvrez des anciens mets, d'autres modernisés, en gardant l'esprit de la fête.

Derrière les liens, les recettes :


L'apéro



 

Les entrées






Les poissons





Les légumes et garnitures



 

Les volailles



Les viandes



Comme un trou Normand


Les desserts




Les boissons fraîches






Les fêtes nous offrent l'occasion de revivre les somptueux repas d'antan, traditionnels, une mémoire gastronomique qui enchante les palais.

  

A voir : 

Origine, histoire de l'Assomption (15 août), traditions et croyances
Idées de décoration de table pour l' Assomption la fête du 15 août
Fête du 15 août, proverbes et dictons de l'Assomption 

Sources:

Charles Gardelle, Alpages: les terres de l'été. Savoie, Fontaine de Siloé, 1999
Nathalie Lacroix, Mémoires berrichonnes, Le Coudray-Macouard (Maine-ei- Loire) : Cheminements, 2004

Calendrier gastronomique pour l'année, Bureaux de la liberté, 1867.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés