lundi, août 11

Recette de bescoin du 15 août, un pain brioché au safran et à l’anis (Savoie)

Ce gâteau brioché était fabriqué le jour de la vogue, pour la fête patronale et pour les fêtes religieuses comme Noël, Pâques, l'Assomption (15 août) par le boulanger. On le retrouvait aussi pour les grands évènements comme les mariages et les baptêmes en Savoie.




Pain brioché Ben Demey



Gâteau brioché bescoin comme en Savoie


  • Temps de préparation: 15 min
  • Temps de levage: 2 h
  • Temps de cuisson: 40 min
  • Temps total: 2 h 45

Ingrédients:


  • 500 g de farine tamisée
  • 1 dose de safran ou curcuma (moins cher)
  • 1 cas de grains d’anis
  • 50 g de beurre fondu
  • 20 ml de lait
  • 200 ml de crème fraîche liquide
  • 1 cac de sel
  • 1 sachet de levure de boulanger sèche



Préparation:


Délayez la levure sèche dans un peu de lait tiède.


Faites chauffer le lait et la crème dans une casserole à feu doux. Lorsqu’il est chaud, retirez le, ajoutez le safran ou le curcuma. Laissez infuser 15 min.


Versez la farine mélangée au sel dans un récipient ou dans le bol du robot, ajoutez le beurre fondu, l’oeuf battu, le lait et la crème chaude, la levure. Mélangez, pétrissez jusqu’à obtenir une pâte lisse et molle. Au robot, à la main, pétrissez environ 10 min.


Laissez reposer une nuit ou 1 h 30 à couvert.


A l’issue, le pain doit avoir doublé de volume. 


Pétrissez à nouveau tout en ajoutant les graines d’anis, formez chaque pain qui doit avoir une longueur de 20 cm environ des extrémités pointues. Puis placez le sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier de cuisson. Laissez lever encore environ 30 min.


Préchauffez le four à 210°C.


Faites des incisions sur le pain, badigeonnez le de lait, puis enfournez pour 40 min à 210°C.


nota: ce pain, gâteau brioché est décoré d’un coeur ou d’une couronne de pâte, selon l’occasion pour laquelle il est confectionné. 

Anecdotes:
Ce gâteau brioché était aussi consommé pour la Saint-Guérin, protecteur des troupeaux (28 août).
Pain brioché de fête, de culte, la tradition voulait que chaque famille apporte le dimanche un pain à l'église pour qu'il soit bénit et partagé avec les fidèles. 
Pour la fête des rois, le gâteau brioché devenait une couronne.
Il est consommé nature au petit déjeuner, en dessert au goûter, ou tartiné de beurre et de confiture. Certains le préfèrent rassi. 


A lire:

Menus, repas, mets et plats traditionnels de l'Assomption, du 15 août, en régions et terroirs.

Source:

Albin Michel, CNAC, Région Rhône-Alpes, l'inventaire du patrimoine culinaire de la France, Produits du terroir et recettes traditionnelles, 1995

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés