lundi 14 avril 2014

Recette de gâteau de foie de volaille lyonnais de mamie

Une des spécialités aux abats de la cuisine de Lyon : découvrez ce soufflé au foie et aux fines herbes, à la béchamel, à la crème, au Porto, c'est fait maison... Une recette en vidéo



Gâteau de foies de volaille lyonnais

 

Le gâteau de foies de volaille lyonnais, origine du mets


Voici une recette typiquement lyonnaise, si goûteuse, que l'on peut la trouver dans de nombreux départements de la région Rhône-Alpes, en Dauphiné, dans la Drôme, dans l'Ain et bien plus encore. On retrouve la recette dès 1886, depuis elle a évoluée au gré de la créativité des chefs cuisiniers. 

Ainsi, certains la cuisineront avec de la graisse de boeuf, d'autres avec de la crème et de la béchamel, ou encore la parfumeront aux truffes, au foie gras, au lard et ou au Porto ou au vin de Madère. Il est pratiquement toujours accommodé de fines herbes (persil ou thym et laurier) et d'ail, parfois d'oignons. Souvent en Bresse, ce sont les foies de volaille blonds qui sont utilisés pour ce plat.

Le gâteau de foie de volaille peut être servi en entrée accompagné d'un coulis de tomates fraiches, parfois garni d'olives vertes, ou d'une sauce Nantua au beurre d'écrevisses. Généralement, les maîtresses de maison lyonnaises le servent en plat principal, comme "viande". Le soufflé est souvent accompagné de quenelles en sauce tomate, ou encore gratinées, soufflées au four dans une sauce Nantua. Il peut être présenté en portions individuelles, cuit au four dans des petits moules de style ramequin. Sinon, il est cuit dans un moule à soufflé, démoulé sur un plat, décoré de coulis de tomate et de persil. Le coulis de tomates est simple, mais savoureusement aromatisé d'oignons, d'ail, de thym et de laurier. 

Devenu tendance, on le trouve dorénavant dès l'apéritif servi en verrines.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés