samedi 11 juillet 2015

Menus pour le 14 juillet inspirés des banquets patriotiques d'autrefois

Pour la fête nationale, Danton inaugura les repas civiques. Ces dîners  sont à l'origine des grands banquets, découvrons les menus des banquets du 14 juillet, de l'après Révolution.


banquets patriotiques d'autrefois pour le 14 juillet, fête nationale en France (Gallica)

 

Les banquets patriotiques, les repas civiques de la fête nationale


Ces banquets se sont répandus après 1789. Un des premiers banquets fut celui du 14 juillet 1790, organisé pour les fédérés, il eut lieu au château de la Muette. 
Ce banquet, offert par la ville de Paris, regroupa 25 000 soldats citoyens. 
Pour la fête nationale du 14 juillet, d'autres banquets étaient organisés, dans les quartiers de Paris, sur l'emplacement de la Bastille. Lors des repas civiques fraternels, on chantait, dansait, buvait au salut de la patrie.

Décorations et traditions des banquets du 14 juillet (fête nationale en France)

Dans ces banquets patriotiques d'autrefois, le vin coulait à flots, parfois même le Champagne.
Une coutume consistait à des noms de personnages symboliques aux plats. Pour les repas civiques, regroupant des citoyens de toutes origines, chacun amenait son souper. 
Les rues étaient décorées de guirlandes de feuillages, de couronnes de fleurs, des cocardes tricolores, de couleurs patriotiques en rubans, qui surplombaient les tables. Rues, maisons étaient ornées de drapeaux et d'oriflammes, illuminés avec des lanternes vénitiennes ou des torches.

Quels étaient les menus des repas du 14 juillet ? 

Généralement, il était de tradition de servir : 
  • des pâtés et galantines volumineux et gastronomiques,
  • de viandes rôties comme le veau, le boeuf, le chevreau,
  • des plateaux de fromages
  • de nombreux desserts: certains entremets étaient d'ailleurs symboliques, comme une une bastille toute de nougat faite.

Menu du 14 juillet servi par le baron Brisse (1867)

  • Côtelette de lapereaux à la sauce tomate
  • Dindonneau au cresson
  • Darioles à la pâtissière

Menu de la fête nationale organisé par la commission municipale de Montmélian en 1887

Le repas était suivi d'un feu d'artifice et d'un bal, pour une nuit de fête, en l'honneur de cette journée nationale française.

Sources : 

  • Encyclopédie de famille: répertoire général des connaissances usuelles, Volume 2, Firmin Didot Frères, Fils et Cie, 1808
  • Paris guide, par les principaux écrivains et artistes de la France? A. Lacroix, Verboeckhoven et Cie, éditeurs, 1867
  • A propos du banquet du 14 juillet 1880 à Lons-le-Saunier, imp. de Declume (Lons-le-Saunier), 1880 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés