dimanche 16 mars 2014

Recette de la brioche tressée whété, comme en Lorraine

Ce gâteau brioche, tressé, était préparé autrefois pour les fêtes de Pâques, pour  la Pentecôte ou pour les mariages.

 

David.Monniaux



Des brioches régionales, desserts traditionnels de fêtes (Pâques, Pentecôte, fêtes..)


Le whété est une pâtisserie originaire de Lorraine. Une brioche similaire, la tordée de Metz, nous viendrait elle de Basse Normandie. C’était un gâteau de toutes les fêtes, dont les fêtes patronales des villages. 

Selon Ernest Auricoste de Lazarque, ce gâteau brioche avait la particularité d’être tressé et d’être plus petit pour Pâques (tresse à deux boudins) et était servi individuellement, devant chaque assiette.

La brioche est une viennoiserie cuisinée depuis les temps anciens pour Pâques. Elle faisait partie de ces gâteaux que l’on préparait avec les œufs conservés durant la période de Carême.

Brioche tressée whété de Lorraine spéciale Pâques

  • Temps de préparation : 20 min
  • Temps de cuisson : 20 min
  • Temps de pause: 3 h
  • Temps total : 3 h 40
Ingrédients:
  • 600 g de farine tamisée
  • 20 g de levure de boulanger délayée dans du lait tiède
  • 15 g de sel
  • 30 g de sucre en poudre
  • 300 g de beurre
  • 6 œufs
Préparation :

Pétrissez 100 g de farine avec la levure délayée, puis réservez 15 min, couvert dans un endroit tempéré.

Par ailleurs, pétrissez 500 g de farine avec le sel, le sucre, le beurre et les 6 œufs. Ajoutez le levain, puis mettez à lever dans un endroit chaud, couvert. Lorsque la pâte a doublée de volume (2 h environ), ramollissez la légèrement avec du lait tiède. Laissez encore lever 1 h environ.

Partagez la pâte à brioche en petites boules, que vous divisez par deux. Formez deux boudins égaux. 

Tressez « large », de façon à ce que le nœud du milieu soit écarté, puis refermez en couronne. Dorez au jaune d’œuf, puis faites cuire à four préchauffé à 220°C 20 min (pour des portions individuelles).

Elle était autrefois disposée sur la serviette de chaque convive, décorée de gros grains de sucre.


Source:
Auricoste de Lazarque, Ernest. Cuisine messine,. 1890.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés