samedi 23 novembre 2013

Recette de boisson chaude au thé, sirop capillaire, lait, crème et fleur d’oranger ou kirsch



Une boisson chaude dont les bienfaits riment avec l’hiver : contre la toux, les rhumes et les catarrhes, il était vanté autrefois pour ses vertus dans les maladies de poitrine. 



Boisson chaude au thé, sirop de capillaire, eau de fleurs d'oranger ou kirsch agathabrown


La capillaire


Espèce de fougère dont la capillaire du Canada (Adiantum pedatum, Adiante pédalée) et la capillaire de Montpellier (Adiantum capillus-veneris) étaient les plus utilisées, la première étant plus aromatique. Le sirop de capillaire était utilisé pour fortifier les poumons, calmer les irritations dues à la toux. Elle était utilisée dans les cas de rhumes aigus et les inflammations de la poitrine.

Pour le le sirop de capillaire, voir recette ci-dessous.

Une boisson chaude d’autrefois, pour les soirées d’hiver : la crème bavaroise


Ce type de boisson appelée à l’époque crème bavaroise était offerte aux dames. On lui conférait des propriétés sudorifique, stimulante et était recommandée dans les cas de rhume, sans fièvre.

Parfois, on rajoutait un jaune d’œuf et un peu de kirsch.

Boisson chaude au thé, sirop de capillaire, lait et fleurs d’oranger

Selon les goûts, on exclu les produits laitiers.

Ingrédients:

  • Infusion de thé
  • sirop de capillaire
  • lait
  • 1 cac de crème
  • 1 cac d’eau de fleurs d’oranger
  • sucre ou miel


Préparation :
Faites infuser du thé et chauffer un peu de lait s’il y a lieu. Versez une cuillère de sucre ou de miel dans un verre, une cas de sirop de capillaire, puis le thé, le lait tout en fouettant. Le mélange doit être mousseux, à ce moment là rajoutez la crème fraîche et l’eau de fleurs d’oranger.

Variante : 

Remplacez l’eau de fleurs d’oranger par du kirsch, selon les goûts.

 
Adiantum capillus-veneris Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé "Flora von Deutschland", Österreich und der Schweiz 1885, Gera, Germany.



Sirop de capillaire


Ce sirop était parfois utilisé comme succédané du sirop de guimauve.

Ingrédients:
100 g de capillaire
1,6 l d'eau
1 kg de sucre blanc



Préparation :


Faites infuser 2 heures, à couvert, dans un récipient fermé hermétiquement, la capillaire dans l’eau bouillante. Filtrez l’infusion, ajoutez le sucre blanc, puis faites cuire jusqu’à consistance d’un sirop 32°C.  
 



Sources :


  • A. Gautier, Manuel des plantes médicinales ou description, usage et culture des végétaux indigènes employés en médecine... Audot, 1822
  • Favre, Joseph (1849-1903). Dictionnaire universel de cuisine et d'hygiène alimentaire.... 1889.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés